Audit et Contrôle

Nettoyage Aérolique

La société NOVALAIR propose, en amont et en...

Réseaux Air

Nettoyage Aérolique

Dans les édifices modernes, les systèmes de...

Réseaux Eau industrielle

Nettoyage Aérolique

Spécialistes de l'eau industrielle, les...

plus d'information



Bionettoyage hospitalier : pourquoi ? Comment ? À qui s’adresser ?


L’hygiène des surfaces et locaux constitue le maître mot en milieu hospitalier. Pour cette raison, le bionettoyage s’avère hautement recommandé lors de la désinfection des divers espaces. En tant que spécialiste dans ce domaine, NOVALAIR propose ses services pour le nettoyage des locaux techniques et des équipements dans les hôpitaux. Notre expérience et le savoir-faire de nos techniciens garantissent la qualité de nos prestations.

Qu’est-ce que le bionettoyage ?


Le bionettoyage, différent du nettoyage de salle blanche, désigne une opération d’assainissement d’un environnement. Plus que supprimer les saletés, cette procédure permet surtout d’éliminer les micro-organismes comme les bactéries, champignons ou autres.
Cette technique est utilisée dans les milieux sensibles. Elle peut s’appliquer au nettoyage des hottes de laboratoire et des divers équipements s’y trouvant. Les cliniques et les hôpitaux y ont également recours afin d’éviter les infections nosocomiales et de stériliser un endroit. Comme il existe déjà plusieurs facteurs qui peuvent altérer l’état d’un patient, un parfait entretien des locaux permet d’en écarter certains.
Les avantages du bionettoyage hospitalier ne se limitent pas à l’aspect bactériologique. Cette méthode offre un résultat visible à l’œil nu. La propreté d’un environnement se distingue au premier regard, apportant un confort visuel rassurant dans les chambres par exemple. Évidemment, dans les blocs opératoires, cette procédure doit s’accompagner d’une filtration de l’air.

Comment réaliser le bionettoyage dans un milieu hospitalier ?


Le bionettoyage d’une surface donnée se déroule en trois étapes : le nettoyage, le rinçage et la désinfection. Il existe deux types de procédé : séparé et combiné. Le premier consiste à alterner les phases l’une après l’autre.
Ainsi, l’agent commence par nettoyer le plus gros des saletés. Il utilise ensuite un détergent pour enlever toutes les taches. Après avoir retiré les eaux résiduelles, il applique un désinfectant qui se charge de neutraliser les microbes, bactéries et autres micro-organismes. Une fois que le produit a eu le temps d’agir, il ne reste plus qu’à l’éliminer.
Le bionettoyage combiné consiste à réaliser toutes ces étapes en une seule fois. Contrairement à la technique séparée qui se destine aux zones à risque infectieux de niveau 4, celui-ci convient plus aux zones à risque 1 ou 2. La méthode combinée est également adaptée au nettoyage quotidien des endroits où les salissures sont peu conséquentes. Dans certaines situations, il s’avère quand même nécessaire d’appliquer deux fois le détergent-désinfectant pour un résultat plus satisfaisant. Il s’agit d’un produit dont l’effet est à la fois bactéricide, sporicide et virucide.

À qui s’adresser pour un bionettoyage hospitalier de qualité ?


Quand vous demandez un bionettoyage, surtout en milieu hospitalier, vous vous attendez à un service de qualité. NOVALAIR se spécialise depuis plus de 10 ans dans la maintenance et l’hygiénisation des réseaux eau et air. Nous disposons de l’expérience nécessaire à la désinfection de divers espaces dans les hôpitaux et les cliniques. En tant qu’entreprise d’ultra-propreté, nous nous servons de procédés vous permettant de vous conformer aux normes existantes.
Notre savoir-faire s’étend même jusqu’aux opérations à haute technicité comme la mise à blanc ou à gris. Nous nous chargeons également du nettoyage des systèmes de ventilation et des tours de refroidissement. Nos techniciens possèdent toutes les habilitations touchant à chaque aspect de notre métier, même la désinfection des surfaces par voie aérienne. Nous vous conseillons aussi pour optimiser la propreté de vos locaux.